Pierre Beloüin: United | Gartenhotel Theresia - Salzburg - Austria

loading, please wait…

This webcam is temporarily off, or your browser do not support this format of webcam (Internet Explorer do not).

Cette webcam est provisoirement éteinte, ou votre navigateur n'est pas compatible avec ce format de webcam (c'est le cas de Internet Explorer).

Pierre Beloüin

United

Gartenhotel Theresia - Salzburg - Austria

lat.: 47.799999, long.: 13.0333

About the work

"Shadows" est un morceau généré par le séquenceur Semuta®, créé par le duo Servovalve.
Le principe de fonctionnement de ce programme est de donner à sa matrice 99 samples de courte durée qui sont ensuite joués, agencés et transformés, de manière aléatoire et infinie dans le temps.
Cette notion de hasard provoqué m'intéresse tout particulièrement et de longue date, depuis les théories et jeux quotidiens de Brion Gysin et William Seward Burroughs autour de ce même principe.
Mon choix de webcam, une piscine extérieure chauffée, est venu tout naturellement après la création du morceau bouclé d'une durée de 15’23’’ dont la matière sonore est extraite de la double compilation "Music For Dreamachine" (OS.002) sortie chez Optical Sound en 2000.
Quand Christophe Demarthe (Cocoon) et Thierry Weyd (Cactus) m'ont présenté la genèse de ce projet dans le cadre des Échos de l'étale en 2011,(a) j'ai tout de suite trouvé le projet passionnant car il résonnait fortement pour moi qui suis à la base plus enclin à lier des bandes sonores à des images fixes pour éviter le dictat linéaire et figé du cinéma classique, et laisser plus de place interprétative au spectateur, et qui ai déjà réalisé un projet de cinéma arrêté en 2006 (b)
"Acoustic Cameras" est donc totalement l'inverse d'une linéarité visuelle, le flux des webcam étant continu et incontrôlable, ce qui va de pair avec mes dispositifs d'écoutes, et en particulier un autre projet appelé Échos flottants, (c) concerts sur bateaux mouches pour lesquels les musiciens choisissent un trajet sur l'eau et créent pour l'audience la sensation que la bande sonore prend le pas sur la réalité extérieure et la transforme en temps réel.

(a) echos.editions-cactus.com/sessions/echos3.php?s=3
(b) documentsdartistes.org/artistes/belouin/repro4.html
(c) vimeo.com/55867634

About the artist

L'histoire de l'art récente a connu successivement des artistes « sans » œuvres (dématérialisées) et d'autres « sans » art (où « tout est art »), ou bien encore des œuvres « sans » auteur (voir les appropriationistes)...
Le travail de Pierre Beloüin pourrait sans doute revendiquer ici quelques-unes de ses filiations et trouver naturellement sa place sur ce grand échiquier du rapport ambiguë de l'artiste à l'art. Car ce qui fait l'une des spécificités de son œuvre, outre le fait qu'elle s'appuie également sur une connaissance pointue des contre-cultures, c'est le statut que défend son auteur, un statut plus volontiers associé au monde de la musique ou du cinéma, à savoir celui de producteur. Producteur d'artistes, de musiciens, d'œuvres, de produits... Revendiquant la pratique de l'art comme moyen de collaborations, Pierre Beloüin devient le cœur d'un réseau ouvert multipliant les ramifications et le développement de projets en tout genre (du partenariat au commissariat en passant par l'édition de disques, de badges, l'organisation de concert, etc.).
Guillaume Mansart

pierrebelouin.com