Rémy Carré: Bruit sans visage | Plattling-Bahnhof Railway Station - Deggendorf - Germany

loading, please wait…

This webcam is temporarily off, or your browser do not support this format of webcam (Internet Explorer do not).

Cette webcam est provisoirement éteinte, ou votre navigateur n'est pas compatible avec ce format de webcam (c'est le cas de Internet Explorer).

Rémy Carré

Bruit sans visage

Plattling-Bahnhof Railway Station - Deggendorf - Germany

lat.: 48.8333, long.: 12.9667

About the work

Noeud de réseau, la gare.

Face à nous, une gare silencieuse où les trains chargés des invisibles passent sans bruit devant une caméra muette.

Nous sommes en dehors du cadre, l'essentiel est bien au delà du visible, "Ici il y a des trains" et dans les trains des "Passagers". Ceux qui partent, nous relient aux autres, les histoires se rencontrent, se croisent, s'affrontent et déraillent. La gare est le nœud du réseau, la pièce "le bruit sans visage" est le support de l'écoulement chaotique des séquences imbriquées, hachées de fragmentations et d'intrusions de voix. Au plan fixe de la gare se superpose alors l' envahissement d'éclats d'images sonores personnelles invitant le voyeur-auditeur à créer sa propre expérience pour d'évasion. L'essentiel est maintenant derrière la caméra et la pièce répond alors à une nécessité : résister devant le trains sans visage.

Citations et matériaux sonores :

  • Réseau - extraits radio France Culture
  • Extraits de Reportage Mai 68 sur RTL
  • Voix Jan Darque, "ceux qui partent" "le bruit c'est les autres"
  • Extraits sonores de films ; "la bataille du rail", "la bête humaine", "the last train"

About the artist

Rémy Carré : artiste sonore, compositeur de musique concrète.

Après un ensemble d'expériences sonores et musicales au cours des années 80, il s'engage dans la pratique de musiques expérimentales et concrètes sur bandes. Ses compositions pour le concert acousmatique font alors l'objet de commandes par les centres de recherche et de création dont le G.M.E.B., le GMVL, L'INA-GRM et la Muse en Circuit.

Marqué dès le début de ses créations par les textes de W.S. Burroughs (la révolution électronique), les techniques du "cut up" et le T.O.M. de Pierre Schaeffer, ses compositions font preuve d'une affirmation du son comme vecteur de sens conférant aux pièces un caractère d'écriture par collage/mixage. Il développe dans ses compositions une palette sonore empreinte de rugosité proche des bruits blancs. Par une démarche concrète, il utilise tous types de matériaux, de sources sonores diverses, d'archives sonores et de bribes de voix. Des sons leitmotivs et emblématiques se retrouvent dans plusieurs pièces instaurant le lien tout au long de ses compositions créant un univers personnel expressif.

Aujourd'hui, il propose, dans la continuité de ses œuvres précédentes, de nouvelles pièces tourmentées loin des paysages sonores apaisés qui ne dissimulent plus les orages : "Ici il y avait des trains", "Chariot", "Transfert", "Barque", "Jour et nuit", "Elévation", "Ils", "Neige", Flammes bleues", "Flammes jaunes". Pièces prochainement éditées.

Lauréat du concours de musique expérimentale Orléans 1986, présidé par Pierre SCHAEFFER, Prix «Villa Médicis Hors les Murs" 1990, Lauréat du premier concours d' Art Acoustique 1993, Radio France, S.A.C.E.M., La Muse en Circuit.

Facebook
Bandcamp
Soundcloud